Se bouger, oui, mais avec plaisir!

Soyons honnête, lorsqu’on se décide à reprendre le sport, c’est bien sûr pour retrouver la forme, être en bonne santé, mais surtout bien souvent pour perdre du poids (et oui, les mamans cherchent souvent à maigrir et perdre les quelques kilos qui restent après la grossesse!).

Gymnaste

Vous ne faites plus ça, depuis que vous êtes maman?

Mais voilà, malgré bien des efforts, les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous. Ainsi, malgré le footing hebdomadaire, les séances d’abdos, etc…, vous ne voyez toujours aucun résultat sur la balance 🙁 Peut-être parce que vous ne prenez pas de plaisir à réaliser ces exercices physiques?
Une étude parue il y a quelques semaines a en effet montré qu’on mangeait plus après avoir fait un exercice si celui-ci avait été vécu comme une contrainte… Et donc que l’exercice ne favorisait pas la perte de poids, au contraire!

L’expérience

Cette étude a été menée sur 56 femmes, qui devaient faire une marche de 30 minutes avant le déjeuner. Le parcours était balisé avec 6 points de passage obligatoires: pour les unes -groupe 1-, il s’agissait d’une activité récréative (promenade en écoutant de la musique / visite du campus avec points de passage), pour les autres -groupe 2-, il s’agissait d’une marche avec mesure du niveau d’activité physique à chaque point. L’intensité de la marche était similaire dans les 2 groupes, puisqu’ils devaient effectués le même parcours dans le même délai. L’expérience a été répétée 2 fois: la 1ère fois, un repas était proposé à toutes les participantes à l’arrivée, la seconde fois, elles pouvaient prendre des sachets de M&M’s.

M&M's

Le plus dur, c’est de choisir la couleur… Autant les manger tous! (source photo: Internet)

Les résultats

A l’arrivée, les femmes du groupe 1 (à qui on avait présenté l’activité comme « fun ») était plus heureuses que le groupe 2 (qui avait réalisé la marche en tant « qu’activité physique »). Les sujets du groupe se sont de plus déclarées fatiguées.
Et niveau alimentation…
Lors du repas, les apports caloriques étaient identiques entre les 2 groupes, sauf que les femmes du groupe 2 ont surtout pris  des boissons sucrées et du gâteau au chocolat…
Et dans l’autre expérience où il s’agissait de bonbons à l’arrivée, le groupe 2 a pris le double de M&M’s que le groupe 1!
Alors que l’exercice réalisé était rigoureusement le même pour toutes, seule la perception que les femmes avaient de cet exercice était différent!

Le concept théorique derrière tout ça, c’est que lorsqu’un individu réalise une action qui lui a demandé beaucoup d’efforts, il va chercher une récompense qui lui apporte d’autant plus de plaisir. Quand on n’a pas de plaisir à pratiquer une activité, on a l’impression de faire un effort pour la réaliser… et on compense ensuite en se faisant un petit plaisir 🙂

Alors, on fait quoi?

Pour moi, on oublie tout de suite l’idée de se priver au repas suivant. Rajouter la frustration alimentaire à l’effort qu’on s’est imposé pour faire une activité physique, quel programme rébarbatif!
Au contraire, on apprend à pratiquer une activité physique avec plaisir, pour le fun, idéalement en famille pour transmettre à ses enfants le bonheur de bouger! J’aime ce genre d’études, car elles viennent valider une fois de plus toute la philosophie de vie que j’ai mis dans la conception de Mam’an Forme: prendre du plaisir (même qu’on est maman) pour retrouver son corps petit à petit, savourer chaque instant avec ses enfants, et concilier ses différents objectifs pour être une maman épanouie 🙂

Healthy mother and baby making gymnastics

Retrouver la forme et passer un moment avec bébé. What else? (crédit photo: Fotolia)

Petites précisions

Il est tout de même important de préciser que, même si l’exercice est vécu comme une contrainte et fait manger plus, il n’en reste pas moins une activité avec de nombreux bénéfices pour la santé. Le tout est de le pratiquer avec plaisir!
Par ailleurs, cette étude a parfois été critiquée en raison d’une présentation un peu « raccourcie » dans la presse. Si le nombre de sujets (56) peut paraître faible, il s’agit néanmoins d’une véritable étude scientifique, parue dans une revue indexée à comité de lecture (c’est à dire que d’autres scientifiques du même domaine ont relu l’étude pour juger de sa qualité avant d’accepter de la publier). Il n’est pas toujours facile de trouver des volontaires pour des études, et 56, c’est déjà bien!

[1]: Werle, Carolina O.C. and Wansink, Brian and Payne, Collin R. Is it Fun or Exercise? The Framing of Physical Activity Biases Subsequent Snacking (May 27, 2014). Marketing Letters.

2 Comments on Se bouger, oui, mais avec plaisir!

  1. flotwinsandco (@flotwinsandco)
    20/08/2014 at 22 h 10 min (3 années ago)

    ah mais ca c est certain!!!
    j vois ces derniers mois malgre mal bouffe etc j grossissais pas voir « perdais » un chouillat parce que du coup j m activais sans le faire expres avec les enfants. Alors que des qu ‘y a la notion de « regime » e fait de controler le poids etc y a un cote obsessionnel et l effet n’est pas le meme comme quoi le psychique joue …

    Répondre
    • Ludivine
      20/08/2014 at 22 h 22 min (3 années ago)

      C’est exactement ça, le côté « régime » ferait presque l’effet inverse!
      De toute façon, nos enfants (et surtout nos twins) sont nos meilleurs alliés pour se bouger 😉

      Répondre

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :