Dormir pour maigrir… Et quand on est jeune maman?

C’est -étrangement- un sujet qu’on évoque plutôt rarement: l’importance du sommeil dans la perte de poids. Ce sont pourtant deux éléments importants dans la vie d’une jeune maman!
Qu’on soit fine ou ronde, après la grossesse, on a toutes quelque kilos à perdre. Et un bébé qui, pendant plusieurs semaines/mois (voire années…), va malmener notre sommeil.

Ne vous fiez pas à cette bouille d'ange...

Dormir comme un bébé. Mais oui…

Or, le lien entre sommeil et poids a été clairement établi dans de nombreuses études scientifiques. Sans faire une liste exhaustive de toutes ces études, elles ont tout d’abord montré qu’à long terme, les personnes qui dormaient peu avaient un IMC plus élevé (les petits dormeurs étaient plus gros, alors même qu’ils étaient physiquement plus actifs). Puis les études et la technique se sont affinées, et de nouvelles études ont montré que la réduction du temps de sommeil entraînait une augmentation de la ration calorique. 1/3 de temps de sommeil en moins: 500 calories de plus consommées le lendemain!
En clair, si vous dormez peu la nuit, le lendemain vous allez être attirée par les produits les plus riches en calories. Ça vous parle, les mamans?

Un très bon exemple (il y en plein d'autres sur mon Instagram...)

Le plein de calories (et il y en plein d’autres sur mon Instagram!)

Derrière tout ça, une explication physiologique: le manque de sommeil crée un déséquilibre hormonal (encore ces fichues hormones!), avec une diminution de la leptine (la « gentille » hormone de satiété, celle qui dit que vous n’avez plus faim) et au contraire une augmentation de la ghreline (la « méchante » hormone, celle qui stimule l’appétit et vous fait manger comme 4…).

D’un côté, on se dit qu’il n’y avait pas besoin d’études pour confirmer un phénomène que toutes les mamans ont expérimentées (ok, sauf celles qui ont accouché d’une marmotte, mais perso ils n’en avaient plus en stock, j’ai eu l’option « sans mode sommeil »). Nuit pourrie-moisie = craquage sur le pot de Nutella le lendemain pour tenir le coup 😉
D’un autre côté, ça fait du bien de savoir que ce n’est pas une « faiblesse » de notre part, mais bien une réalité physiologique qui nous pousse à manger (et pas à grignoter des carottes en bâtonnets). Exit donc la culpabilité!

Malheureusement, je n’ai pas de solution miracle à vous proposer pour maigrir en manquant de sommeil. Mais peut-être une suggestion: prendre le temps. Il n’est pas toujours facile d’accepter son corps de maman après la grossesse, mais chaque chose en son temps. Laissez Bébé grandir, trouvez vos marques, reposez-vous et mangez quand vous en avez besoin sans vous frustrer! Vous aurez le temps, ensuite, de bien dormir pour bien maigrir, et dire tranquillement adieu à vos kilos de grossesse.
Et si parfois vous avez du mal à supporter votre corps, dites-vous que c’est comme les mauvaises nuits, ça ne durera pas éternellement 😉

2 Comments on Dormir pour maigrir… Et quand on est jeune maman?

  1. Marie - Maman de Crapaud
    19/11/2014 at 9 h 00 min (3 années ago)

    Je vais aller faire la sieste tiens, c’est bon pour la ligne (argument génial !!!!) 😉

    Répondre
    • Ludivine
      19/11/2014 at 9 h 07 min (3 années ago)

      Ça marche aussi avant que Bébé arrive 😉

      Répondre

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :