Ces mamans qui courent : l’expérience de Johanna

Pour ce deuxième mois de la rubrique Ces Mamans qui courent, je suis ravie de vous présenter le témoignage de Johanna, qui m’a contactée après la présentation de la rubrique en Janvier, pour partager son expérience de maman qui court.
N’hésitez pas à faire comme elle, vos expériences sont toutes différentes et très enrichissantes, que ce soit pour celles qui courent déjà ou celles qui auraient envie de de se lancer 😉

Et si vous l’avez manqué, découvrez the REAL Running Mum vue par Papa Cube!

Peux-tu te présenter en quelques mots?

Johanna, 37 ans, toutes mes dents, sportive modérée, maman de 2 petits garçons adorables de 19 mois et 4 ans et demi, mais très énergiques et insomniaques notoires 🙂

Quel était ton expérience du running avant d’avoir des enfants? Et dans quelles circonstances as-tu repris/ débuté la course à pied une fois maman?

Aucune. De vieux mauvais souvenirs de cross à l’école et au collège. Je voyais le running comme quelque chose de rébarbatif, franchement peu attirant.

J’ai passé un hiver 2014 très pénible à être exténuée physiquement et moralement, toujours au bord du craquage complet donc un jour j’ai décidé d’aller m’aérer la tête et j’ai chaussé mes baskets pour un tour de lac… et même si il a fallu m’accrocher un peu les progrès ont été rapides et c’est devenu une drogue. Courir, se vider la tête, se dépasser.

Quelles sont tes conditions actuelles pour courir?

Je cours quand je peux, un peu moins depuis le début de l’hiver car mes enfants ont été malades, mais depuis cet été j’ai fait deux courses de 5 km et j’en suis très fière.

En es-tu satisfaite?

Oui même si j’espère progresser un peu cette année. La barre des 10 km est devenue mon Saint-Graal. Mais pas de pression, ça prendra le temps qu’il faudra. Ne recherche pas la performance, juste le plaisir et me dépenser.

En pratique, comment t’organises-tu pour réussir à courir « malgré » les enfants?

C’est sûr ça n’est pas toujours facile, il faut que leur Papa soit là pour les garder. Au départ c’était plus facile vu que je ne courrai que 15/20 minutes. Mais comme il faut juste un peu de temps et des bonnes baskets c’est plutôt facile à caser dans un emploi du temps même surchargé. Parfois je cours le mercredi matin quand mon fils est à l’école comme je suis à 80%.

Pratiques-tu d’autre(s) sport(s) en plus du running?

Oui, cela fait 7 ans que je fais de la gym suédoise et j’ai converti bon nombre de mes collègues et copines. Les deux sont complémentaires, je fais comme ça un peu de musculation et certaines intensités de gym suédoise comme le Cardio Flex aide à progresser en course car elle fait travailler notre cardio.

Quel est LE conseil que tu donnerais à une maman qui veut reprendre ou débuter la course à pied?

Y aller à son rythme. Ne pas se mettre de pression inutile sur les épaules, l’essentiel c’est que ça ne soit pas une contrainte mais un plaisir, même si les premières fois, puis les premières minutes de course il faut s’accrocher avant de trouver son rythme de croisière. Et surtout attention on devient vite accro !

Merci à Johanna d’avoir partagé son expérience! Vous pouvez la retrouver à l’occasion sur son blog http://basilicetciboulette.blogspot.fr/

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :