Ces mamans qui courent : l’expérience de Sophie

Le marathon du mois de juin est bien là (et je ne parle même pas encore de course à pied!), tant et si bien que j’ai raté le RDV du premier mercredi du mois. Avec un peu de retard, je vous présente donc Sophie dans la rubrique Ces Mamans qui courent. Suite à un précédent témoignage, Sophie m’a contactée pour partager elle aussi son expérience de maman qui court.
Un grand merci à elle, et j’espère que ça vous donnera des idées pour concilier running et vie de maman!
En tous cas, n’hésitez pas à faire comme elle, vos expériences sont toutes différentes et très enrichissantes, que ce soit pour celles qui courent déjà ou celles qui auraient envie de de se lancer 😉

Peux-tu te présenter en quelques mots?

Bonjour, Je m’appelle Sophie, je suis chef de projet, j’ai 31 ans, je suis la maman d’une petite Anna de 20 mois. Je cours depuis environ 12 ans, avec des phases où je suis plus ou moins assidue!

Quel était ton expérience du running avant d’avoir des enfants? Et dans quelles circonstances as-tu repris/ débuté la course à pied une fois maman?

Avant d’être maman, je courrais régulièrement (2 fois par semaine). Il pouvait y avoir des phases où je ne courrais pas pendant plusieurs mois à cause de l’hiver ou d’un manque de temps.Et puis je me remotivais avec une copine ou mon mari, avec parfois l’objectif d’une course (10 km), ou simplement dans l’idée de se remettre en forme.
Avant d’être maman, je courais après le travail ou le week-end. Puis au bureau, nous avons déménagé près d’un lac. Nous avons la chance d’avoir des vestiaires et des douches. J’ai donc commencé à courir entre midi et deux. J’avoue qu’à partir de ce moment là, j’ai réussi à être beaucoup plus assidue. Je ne me posais pas de question, j’étais dans le rythme de la journée. Alors que le soir ou le week-end, je trouvais toujours une excuse pour ne pas y aller!
Pendant ma grossesse j’ai continué à courir jusqu’à 2 mois de grossesse. Je faisais de la zumba aussi. Ça me faisait vraiment du bien de continuer à faire du sport. Et puis quand ça a commencé à tirer j’ai arrêté. J’ai fait de l’aquagym prénatale à la place.
Après la naissance de ma fille je n’ai pas repris dans l’immédiat. Il était important de faire la ré-éducation du périnée jusqu’au bout. J’ai repris quand Anna avait 5 mois, quand je me sentais prête physiquement.

Quelles sont tes conditions actuelles pour courir? En es-tu satisfaite?

Bien sûr impossible de courir le soir. Pas vraiment envie de courir le week-end à tour de rôle avec mon mari (qui court aussi). J’ai donc continué à courir entre midi et deux, comme avant ma grossesse. C’est vraiment un créneau qui me convient parfaitement. Je suis consciente de la chance que j’ai d’avoir des vestiaires et des douches au bureau!
C’est comme ça que j’ai réussi à préparer mon 1er semi-marathon en mars dernier, avec une fréquence d’entrainement plutôt élevée (3 fois par semaine). Défi relevé!.

En pratique, comment t’organises-tu pour réussir à courir « malgré » les enfants?

Je cours entre midi et deux et mon mari court le matin avant le réveil de notre fille. Je n’ai donc pas trop de difficulté à aller courir. Et je peux profiter de ma fille le soir et le week-end!

Pratiques-tu d’autre(s) sport(s) en plus du running?

Non, pas en ce moment..

Quel est LE conseil que tu donnerais à une maman qui veut reprendre ou débuter la course à pied?

Trouver un créneau pour soi, rien qu’à soi, et prendre du plaisir!

Merci à Sophie d’avoir partagé son expérience!  J’attends vos témoignages également 🙂

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :