Petits instants de bonheur

Y a comme un goût amer en nous….
Comme un goût de poussière dans tout…

Et pourtant.
Pourtant, nous sommes vivants.

Je pense aux victimes, je pense aux familles et aux proches endeuillés, je pense à ceux qui ont vu l’indescriptible et qui ne l’oublieront jamais.
Ce week-end, nous avons choisi de continuer à vivre « normalement ». Nous avons choisi de profiter de la vie, en étant encore plus conscient de la chance que nous avons.
Sachons reconnaître notre bonheur!

Mes petits instants de bonheur du week-end:

  • offrir un tour de manège à ma fille et voir ses yeux briller
  • participer à une compétition sportive sous le soleil, et voir les gens unis dans le recueillement
  • regarder toutes ses petites lumières aux fenêtres, comme autant de lueur d’espoir

Soyez heureux, c’est notre meilleur défense!

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :