La maternité en musique, dans la peau…

Il y a ces quelques notes, ces quelques mots… Cette musique, qui nous transporte dans un autre lieu, un autre temps, et ouvre la porte aux souvenirs. Chacune de mes grossesse est associée à une chanson particulière, tout comme chacun de mes enfants a une chanson qui jalonne chaque étape de sa vie.
La musique dans la peau, le thème du #10dumois organisé par Egalimère, ma instantanément replongé dans tous ces souvenirs musicaux. Je vous emmène?

La chaleur de mai 2008, derrière les vitres de la maternité. Chambre 105.
Le bruit assourdissant des machines qui construisent un nouveau bâtiment,
Les journées qui s’étirent, longues, entre 2 monitos pour s’assurer que vos petits cœurs battent bien.
Des journées de gagnées pour vous, à l’étroit mais malgré tout bien au chaud dans mon ventre.

Et puis cette douceur… Dans la pénombre des volets baissés pour garder une fraîcheur illusoire, la voie suave de Norah Jones. Come away with me….

Les mois passent, vous êtes en forme en dehors de moi, très en forme, même! Quelques mois plus tard, c’est au son de Dyonisos que vous vous trémoussez, hauts comme 3 pommes. Mes petits Jedis <3

Et puis déjà, votre petite sœur s’installe à son tour… Au hasard de la télécommande, je découvre le clip de Jean-Jacques Goldman, Juste Après. Ou plutôt, le reportage qui a inspiré la chanson. J’aime cette chanson sans connaître l’histoire qui se cache derrière. Je la prend en pleine face. La sage-femme m’a demandé quelques jours avant quelle était ma plus grande peur face à l’accouchement. Elle est là, sous mes yeux, dans ma télé. Vision prémonitoire. Cette horloge que je fixerais de longues secondes quelques semaines plus tard, dans la salle d’accouchement. Le cours de ma vie suspendue en attendant ces 3 mots : « Tout va bien ».

Pour se remettre de ce tsunami émotionnel, on passera les semaines suivantes dans une parenthèse de douceur, avec en musique de fond, la BO du film Bébés, que j’utilise en bruit blanc pour les siestes de ma Poupoune.

Suivront 2 chansons fleuves, nos 2 berceuses à toutes les 2, compagnes des tétées du soir pendant de longues années.

 

Aujourd’hui, c’est vous qui construisez votre histoire musicale, mais toutes ces petites nous accompagnent, pour toujours.
Merci à Egalimère d’avoir allumé l’étincelle pour me replonger dans ces souvenirs, j’espère que ce sera votre étincelle à vous aussi. Vous partagez vos chansons-souvenirs?

2 Comments on La maternité en musique, dans la peau…

  1. Egalimère
    11/06/2018 at 6 h 06 min (6 mois ago)

    Et quand je lis ces lignes, je suis ravie d’avoir allumé (le feuuuuu 😉) ces étincelles.
    Merci ppur cette belle participation

    Répondre
    • Ludivine
      11/06/2018 at 7 h 44 min (6 mois ago)

      C’est fou ce que ça fait du bien de se replonger dans tout ça :-*

      Répondre

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :