Vide-poussette et compagnie : comment se débarrasser des affaires des enfants quand ils grandissent?

Vide Poussette RDV Blogging Twins and Us

C’est un fait, quand on 3 enfants, on accumule des choses… Pourtant nous sommes de petits consommateurs, c’est à dire que nous essayons d’acheter le moins d’objets possible, que ce soit en jeux, en vêtements, etc… Les enfants ont assez peu de vêtements (dont une grande part achetée en braderie), et pour tous les cadeaux, nous essayons de privilégier des choses non-matérielles (Disneyland par exemple pour les 5 ans de Poupoune) ou des choses que nous aurions de toutes façons besoin d’acheter (comme des BMX pour les garçons). Reste que malgré tout, avoir 3 enfants à la maison, ça prend (beaucoup) de place. Surtout quand tu dois vider ta maison pour la laisser quelque temps aux bons soins d’une autre famille.

Voyons le côté positif, depuis que nous savons que nous allons “déménager”, l’objectif est de faire un tri maximum dans les affaires des enfants. Et pour optimiser, j’ai testé plusieurs formules. Petit tour d’horizon des solutions pour se « débarrasser » des anciennes affaires des enfants.

1. Prêter/donner à des amis

Prêter à l’entourage ou à la famille, c’est la solution de facilité pour gagner un peu de place tout en se disant que peut-être, le petit body 1 mois ou le cocoonababy serviront encore une fois 😉
Plus efficace : donner. Mes garçons étant plutôt grands pour leur âge, les vêtements qui ne sont pas nickels pour être vendus mais encore tout à fait mettables sont donnés aux copains de leur âge plus petits en taille.

2.Vendre à des connaissances

C’est souvent le hasard. Je prépare des objets ou vêtements à vendre, j’en discute avec des amis qui me disent “ah mais justement, je cherche ce genre de choses”. Beaucoup de jeux 1er âge sont ainsi partis chez des amis avant même que je les ai vraiment mis en vente. A petit prix bien sûr, comme ça tout le monde est gagnant!

3. Vendre sur Le Bon Coin

L’étape suivante quand tu ne trouves pas preneur parmi tes amis, c’est de mettre en vente. Et là, la référence c’est Le Bon Coin. J’ai revendu la quasi-totalité du matériel de puériculture des enfants ainsi : lits, baignoire, sièges auto, poussette, table à langer, chaises hautes, etc… Si ça marche plutôt bien pour les gros objets, c’est beaucoup plus difficile pour les petits jeux. J’ai ainsi mis des puzzles, des livres de bains, des kits de pâte à modeler à vendre, sans succès…
L’astuce, c’est de créer son compte, comme ça toutes vos annonces sont regroupées au même endroit, et vous pouvez voir le nombre de vues sur chaque annonce, le nombre de mails reçus. Ou comment déprimer quand tes puzzles n’ont eu que 3 vues en 1 mois…
Je constate aussi une dégradation des relations vendeur/acheteur au fil du temps. Il y a quelques années, je trouvais les gens très corrects et les transactions se passaient (quasiment) toujours bien. Aujourd’hui, les gens négocient systématiquement le prix (dans des proportions ridicules, par exemple ils proposent la moitié du prix indiqué dans l’annonce), ils veulent qu’on se déplace pour leur livrer les objets (alors même que je précise dans l’annonce “à venir chercher sur place”), sans parler des nombreux mails “je suis intéressé, quand puis je passer?” (je vous fais grâce des 12 fautes par ligne), auxquels on répond mais qui n’ont aucun suite…
Bref, Le Bon Coin reste la référence mais perd en qualité relationnelle.

4. Vendre en dépôt-vente

Pour éviter les déconvenues des petites annonces, j’ai aussi testé la vente en dépôt-vente. Je suis passée par une petite boutique dans la ville à côté de chez moi, spécialisée en puériculture. J’y ai laissé des jeux pour bébé, essentiellement.
Le principal inconvénient, c’est le faible prix qu’on récupère. Les jeux sont vendus 30% du prix neuf, la personne considérant qu’on les trouve au moins à -50% sur internet en tant que collection de l’année passée (ce qui est plutôt vrai et bien vu), et comme c’est de l’occasion, elle applique une décôte supplémentaire. Sur ce prix de vente, c’est 50/50 entre elle et moi.

Exemple pour un super tapis d’éveil Tiny Love, un grand modèle que nous avions acheté un peu plus de 100€ pour y mettre les jumeaux ensemble :

  • prix neuf : 100€
  • prix de revente dans la boutique d’occasion : 30€
  • somme qui me revient : 15€

J’avoue que j’ai préféré le vendre moi-même, il était encore nickel et j’en ai tiré 30€ en m’en occupant toute seule. J’ai trouvé cette formule intéressante surtout pour les petits jeux d’éveil et les objets peu chers (ceux qui ont du mal à partir sur Le Bon Coin!).
Sauf que ça ne devait pas être intéressant non plus pour la propriétaire, qui a fini pas mettre la clé sous la porte 🙁

5. Vendre par Internet

Sur le même principe, je teste en ce moment une sorte de dépôt-vente, mais en ligne. Ce n’est pas vraiment un dépôt-vente, car on peut envoyer des vêtements qui sont rachetés, et acheter soi-même des vêtements d’occasion. Je n’ai pas encore testé (mon sac est prêt à être renvoyé), mais le prix de rachat des vêtements me semble assez élevé, donc plutôt intéressant 😉 Par contre, on n’est pas sûre que tous les vêtements soient rachetés…

6. Vendre en braderie

Pour toutes les petits choses et petits vêtements, le plus rapide, ça reste la braderie, le vide grenier, troc et puces, etc… Bref, la vente en direct sur 1 journée. L’inconvénient, c’est qu’on vend très peu cher, les acheteurs n’étant pas près à dépenser de grosses sommes. Qu’il faut en plus payer son emplacement. Et passer une journée dehors à jouer au marchand de tapis, et ça, tout le monde n’apprécie pas forcément. L’avantage, c’est que ça permet de se débarrasser de beaucoup de vêtements rapidement (quand on vend bien).
Moi j’avoue que j’ai botté en touche, j’ai profité du fait que ma belle-mère faisait une braderie pour lui confier quelques cartons de vêtements et de jeux. Mot d’ordre : environ tout à 1€/pièce. Bilan de la journée : un peu plus de 30€ de recette, dont (quand même) un circuit de train à 10€. Intéressant car je n’ai pas payé la place et que ma belle-mère a vendu autre chose. Si j’y étais allé uniquement pour ça, pas sûre que ça aurait été rentable en considérant le temps passé.

Et maintenant, il me reste un paquet de vêtements invendus, et j’ai épuisé toutes les solutions de revente..

7. Donner : le Relais, Emmaüs, recyclerie

La dernière solution pour tout ce qu’il reste, c’est de donner pour que ce soit recyclé/réutilisé. J’utilise 3 systèmes différents : les bennes Le Relais qu’on trouve un peu partout sur les parkings. J’y mets surtout les vêtements en moins bon état car je sais que le tissu y est recyclé. Pour les vêtements en meilleur état, je les dépose dans un grand centre Emmaüs près de chez moi qui a une friperie. Ils trient les vêtements et les remettent en vente dans leur boutique, et j’aime bien cette idée que les vêtements aient encore une vie. Enfin, je les apporte aussi à notre déchetterie, pas pour les jeter, mais parce qu’elle est reliée à une recyclerie où les vêtements sont également recyclés ou remis en vente.

Si vous aussi, vous cherchez à faire un peu de place chez vous, n’hésitez pas à retrouver tous les trucs et astuces d’autres blogueurs sur le thème du vide-poussette organisé par Twins and Us.

« Cet article participe au RDV blogging  Conseils de Parents pour Réussir son Vide Poussette organisé par Lorène du blog Twins And Us. »

2 Comments on Vide-poussette et compagnie : comment se débarrasser des affaires des enfants quand ils grandissent?

  1. Lorène de TwinsAndUs
    20/08/2015 at 11 h 38 min (2 années ago)

    Coucou, et un grand coup de chapeau pour avoir trouvé le temps de participer en plein déménagement ! Ton article est vraiment super pratique, et je suis d’accord avec toi sur le relationnel en perte de vitesse sur le bon coin. Maintenant, déballe bien tes cartons, bises <3

    Répondre
    • Ludivine
      20/08/2015 at 11 h 56 min (2 années ago)

      Merci!
      On n’en est même pas encore au déballage des cartons, on aura le clés de notre appart dans une semaine :/
      Mais au moins, on aura moins de choses à déballer grâce à tout ce que j’ai vendu 😉

      Répondre

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :