No-poo or no poux?

C’est le grand drame post-rentrée de septembre. Et il semble frapper fort depuis quelques jours… LES POUX SONT DE RETOUR! Heureusement, le no-poo nous a sauvé!!! Et ce n’est pas qu’un mauvais jeu de mots 😉

Les poux et nous, c’est une longue histoire (beaucoup trop longue à mon goût). Des souvenirs d’enfance, de mes longs cheveux blonds et des interminables séances d’épouillage, de peignes qui tirent les cheveux, de produits qui grattent la gorge quand on les met sur la tête (au secours!!!). Une « tête à poux » comme disait mon entourage. Pour certains, ce sont les moustiques, pour moi, les poux. Dès qu’il y en avait, j’en attrapai forcément (les années de piscine comme activité extra-scolaire n’aidant pas particulièrement, puisque les poux aiment les endroits chauds et humides).

Les poux à l’attaque

Devenue maman, je n’ai pas eu le temps de les redouter : ils ont attaqués par surprise, alors que les twins-crapouillots n’avaient même pas 2 ans et n’allaient pas à l’école. A l’époque, j’étais moi-même enceinte de presque 8 mois. Déjà réticente à l’idée d’utiliser des produits insecticides, le problème était réglé : ces produits ne doivent en aucun cas être utilisés sur des enfants de 20 mois, ni sur une femme enceinte. Car oui, tête à poux un jour, tête à poux toujours 🙂 J’ai donc eu la joie, à presque 30 ans et enceinte jusqu’au cou, d’attraper les poux de mes fils (je vous vois vous gratter la tête derrière votre écran!).

A ce moment là, nous avons testé à peu près toutes les solutions naturelles contre les poux : l’huile d’olive avec cheveux enturbannés de film micro-ondes, les répulsifs naturels légers (pas d’huiles essentielles possibles dans notre cas), les peignes de toutes sortes… Désespérée, j’ai trouvé je-ne-sais-plus-comment LA solution naturelle contre les poux : le peigne Assy 2000. Un peigne très très fin, dont les dents sont rainurées pour décoller et déchiqueter les lentes (bien fait, sales bêtes -instant sadique-). Pour que ça fonctionne, une règle d’or : passer le peigne TOUS les jours, voire plusieurs fois par jour…. Hyyyyper facile quand tu as 3 enfants, dont 2 p’tits mecs aux cheveux longs et 1 fille dont la chevelure de Raiponce est le rêve ultime.
Si tu as bien suivi, tu te dis qu’il y a un truc qui cloche 😉
Lors de la première attaque de poux, j’étais enceinte, nous n’avions donc que les jumeaux. Mais ça, c’était l’épisode le plus facile : ce n’était que le début de notre calvaire. Tous les ans ensuite, minimum 1 fois par an (souvent plus), je voyais les poux grouillés dans leurs têtes blondes (et je frôlais la crise cardiaque à chaque fois). C’était reparti pour des semaines de brossage quotidien, d’espoirs déchus et de rechutes fourbes.

solution_naturelle_poux_cheveux_longs_fille

Raiponce, des poux, le no-poo 😉

Mais ces invasions régulières de poux semblent bien, aujourd’hui, être derrière nous. Je n’y avais pas prêté attention avant de voir se multiplier les « statuts poux » sur les réseaux sociaux ces derniers jours, confirmés par les conversations de mamans à la sortie de l’école.
Alors??? Qu’est-ce qui a changé chez nous pour que les poux nous délaissent?

On s’est mis au No-Poo

Depuis environ 1 an 1/2, nous pratiquons le no-poo!
Petit briefing pour ceux qui ne connaissent pas : le no-poo consiste à ne plus utiliser de shampoing pour se laver les cheveux. Je ne suis pas fan du coté provocateur qui consiste à dire qu’on ne se lave plus les cheveux : on se lave les cheveux différemment, en l’occurrence avec du bicarbonate de soude et rinçage au vinaigre.
Au début, c’est le plus difficile, il faut réussir à espacer les shampoings toutes les semaines : pas trop compliqué pour les enfants, beaucoup plus pour moi qui a les cheveux qui graissent vite.
Ensuite, on se lave les cheveux une fois par semaine, voire moins (vraiment moins pour Poupoune, par exemple ; alors que les garçons les lavent à l’eau à chaque séance de sport). Un seul impératif avec le no-poo : se brosser largement les cheveux tous les jours.

Le gros avantage de la méthode no-poo, c’est de réduire la fréquence des lavages de cheveux (gain de temps +++ avec 3 enfants!) tout en gardant les cheveux propres et brillants. Et pour ma mini-Raiponce, le rinçage au vinaigre fonctionne comme un démêlant et ses cheveux se démêle d’un coup de peigne! Je ne m’y attendais pas et les premières fois, j’ai été totalement bluffée!

no_poo_bicarbonate_vinaigre_de_cidre_no_poux

No-poo en pratique

Côté technique, le lavage no-poo est quand même plus long qu’un shampoing classique. On mélange du bicarbonate de soude extra-fin (pas celui du ménage; pour les cheveux, il doit avoir une texture de sucre glace) avec un peu d’eau pour faire une pâte, puis on frotte mèche par mèche toute la chevelure. On rince à l’eau, puis avec un mélange vinaigre de cidre + eau (1/10 environ). L’odeur du vinaigre est bof mais part rapidement. Et voilà!

Le no-poo pour être no poux

Le jeu de mots semble tellement évident qu’on se dit que ce n’est pas possible. Et pourtant!
Depuis que nous sommes passés au no-poo, adieu les poux! J’ai tremblé plusieurs fois : à la fin de l’année scolaire, puis pendant l’été au centre de loisirs, à la rentrée, pendant l’hiver avec les bonnets, et à nouveau maintenant.
Avant, je ne me posais pas de questions, dès que j’entendais « poux » autour de nous, je savais qu’ils allaient en attraper. Et là : miracle. 1 fois, ça peut être un hasard. Mais 2 fois, 3 fois, 10 fois!!! Depuis 1 an 1/2, plus de poux à la maison!
J’ai réfléchi à ce qui avait changé, et très franchement, je ne vois pas que le passage au no-poo. On conseille souvent les huiles essentielles en préventif contre les poux, je pense que le rinçage au vinaigre de cidre fonctionne un peu pareil. Et le combo bicarbonate de soude/vinaigre doit créer un milieu défavorable aux poux au niveau capillaire. J’ai constaté que les cheveux étaient très doux, et donc très glissants (ce qui expliquent qu’ils soient hyper faciles à démêler). Du coup, je me demande si ça n’empêcherait pas les lentes de se fixer correctement. Donc au pire, un pou passe par hasard mais ne peut pas se reproduire. Elle est pas belle, la vie? 😉

Le comble pour cet article? Rien qu’en l’écrivant, j’ai la tête qui me démange affreusement 🙂 Ça vous le fait aussi?
Si vous avez des familles touchées par les poux autour de vous, n’hésitez pas à partager l’article 😉

4 Comments on No-poo or no poux?

  1. Zoé
    31/10/2016 at 10 h 01 min (11 mois ago)

    Ma voisine cherche justement une recette contre ces insectes pour sa petite fille… Je lui dirai de consulter ton article :).

    Répondre
    • Ludivine
      31/10/2016 at 10 h 58 min (11 mois ago)

      Je crois que c’est l’épidémie en ce moment 🙁

      Répondre
      • Zoé
        04/11/2016 at 11 h 10 min (11 mois ago)

        Elle a essayé ta méthode et elle m’a dit de te remercier 😉

        Répondre

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :