Ces Mamans qui courent: l’expérience de Lucile

Pour inaugurer cette nouvelle rubrique des Mamans qui courent, j’ai le plaisir d’accueillir Lucile, pleine de peps malgré des moments éprouvants en tant que maman, qui s’est remise à courir à la même date que moi (et qui a depuis progressé bien plus vite que moi!).

Merci à elle de partager son expérience, je vous invite à aller lire ses billets sur le sujet (lien à la fin de l’article), ce sont de vraies bouffées de motivation et d’optimisme qui disent à toutes les mamans « si vous en avez envie, vous pouvez le faire ».

Peux-tu te présenter en quelques mots?

Lucile, 32 ans, 2 enfants de 2 et 4 ans, blogueuse. J’ai mis fin à mon congé parental il y a quelques mois pour me consacrer à mon nouveau projet professionnel.
Je n’avais plus fait de sport depuis des années. J’ai eu deux grossesses alitées qui m’ont fait perdre le peu de musculature que je pouvais avoir. J’ai plusieurs fois tenté de me mettre à l’aquagym ou à la salle de sport mais sans succès sur la durée. Trop de monde, des horaires fixes que je n’arrivais pas à tenir, et puis, la flemme.

Quel était ton expérience du running avant d’avoir des enfants? Et dans quelles circonstances as-tu repris/ débuté la course à pied une fois maman?

J’ai baigné dans l’athlétisme depuis toute petite. Mon père court depuis ses 14 ans. Je l’ai toujours vu faire au minimum trois entrainements par semaine plus une compétition au moins un week-end sur deux. Avant même que mes parents m’inscrivent, je passais déjà des heures sur les stades. Avec mon frère, nous jouions avec les copains pendant que nos parents (souvent des papas) s’entraînaient.
Vers 6 ans, mon père m’a inscrit. Nous étions peu dans ma catégorie et en plus, je finissais toujours dernière. Une fois, j’ai terminé seconde, nous étions deux … Bref, je n’aimais pas la compétition à l’époque. Alors, j’ai demandé à mes parents de ne faire que les entrainements. Mon père a refusé. Je faisais les compétitions ou je ne faisais rien. J’ai choisi d’arrêter et je n’ai plus fait de sport hors de l’école.
En arrivant dans le monde professionnel, je me suis rendue compte qu’une activité physique m’était indispensable pour tenir le coup, pour évacuer. Mais voilà, j’avais la flemme … J’ai fini par péter un câble puis les enfants sont arrivés, j’ai vécu l’épuisement maternel et j’ai compris que si je voulais tenir le choc, je devais me remettre à la pratique régulière d’un sport.
Depuis des années, j’avais envie de courir à nouveau. Pas le courage, pas l’opportunité, pas le déclic … Puis, j’ai eu envie de participer à la vannetaise dans le cadre de octobre rose alors, mi-août 2014, je m’y suis remise.
Au début, je courais deux kilomètres en 20 minutes. J’avais l’impression de courir un marathon à chaque fois. J’étais épuisée mais bien. Quatre semaines plus tard, à raison de deux sessions par semaine, je tenais les six kilomètres, distance de la vannetaise, en quarante minutes. J’étais épatée par ma progression et ça m’a motivé à continuer. Deux semaines plus tard, je courais un dix kilomètres. Petit à petit, la course est devenue indispensable à mon équilibre. Et puis, ça redonne des couleurs au visage quand on a le teint blafard à cause de la fatigue 😉

Quelles sont tes conditions actuelles pour courir? En es-tu satisfaite?

Je cours seule. Je trouve que c’est plus facile. Je vais à mon rythme. Si je suis en forme, je file. Sinon, je vais doucement.
J’habite en bord de mer alors j’aime avoir une partie du parcours au bord de l’eau. L’endroit où je vis me donne l’opportunité de varier le terrain, c’est impeccable. Le choix se fait selon les envie du moment.
Côté équipement, je ne sais pas me passer de ma casquette. Jusque-là, je courrais avec mon smartphone mais je trouvais que c’était lourd alors le père noël m’a offert une montre GPS. C’est bien plus léger et ça donne l’impression de vraiment déconnecter contrairement au smartphone ……

En pratique, comment t’organises-tu pour réussir à courir « malgré » les enfants?

J’ai la chance d’être à la maison pour le moment alors que mon grand est à l’école et mon petit à la crèche. Alors, je vais courir le matin après les avoir déposés. En général, j’y vais deux fois dans la semaine. Si je n’ai pas le temps, je fais une session le samedi ou le dimanche matin pendant que mon mari s’occupe des enfants.
Je devrai bientôt trouver une autre organisation. Aux beaux jours, je pense me lever plus tôt et faire une petite session un matin dans la semaine puis faire une session plus longue le week-end ou un soir.

Pratiques-tu d’autre(s) sport(s) en plus du running?

Je suis une grande angoissée. J’ai besoin de me défouler, d’évacuer mais aussi de me détendre alors je complète avec une séance de yoga par semaine. Allier les deux me fait un bien fou.

Quel est LE conseil que tu donnerais à une maman qui veut reprendre ou débuter la course à pied?

Je crois qu’il faut y aller à son rythme. Ne pas chercher à courir d’emblée un 10 km si on n’a jamais fait de sport …S’il faut débuter en courant 10 minutes et progresser ensuite, allez-y ! Il faut bien commencer quelque part. Soyez régulière et vous progresserez. Ne visez pas la performance mais le plaisir ! C’est le principal.
Petite astuce, utilisez les applis sur les smartphones. Elles sont de bons motivateurs. Elles permettent de voir les progrès, de savoir où on en est, … Ça donne un côté ludique au sport.

Retrouvez les billets de Lucile sur la course à pied:

http://epuisement-maternel.com/retrouver-confiance-en-soi-grace-au-sport/
http://epuisement-maternel.com/cette-emotion-qui-aide-a-relativiser/
http://epuisement-maternel.com/une-equipe-pour-la-vannetaise/

Mercie encore à Lucile! Si vous aussi, vous souhaitez partager votre expérience de la course à pied, vous pouvez toujours me contacter et je vous enverrai les questions!

1 Comment on Ces Mamans qui courent: l’expérience de Lucile

  1. Marie - Maman de Crapaud
    04/02/2015 at 9 h 37 min (2 années ago)

    Waouh quelle progression de fou ! On va dire que tes jambes, Lucile, ont gardé les entraînements d’athlé en mémoire 😉
    Bravo pour la progression et la régularité en tout cas !

    Répondre

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :