La VRAIE vérité sur le Père Noël (bien sûr, qu’il existe!)

Devenir parents, c’est vivre de jolis moments d’émerveillements… #MinuteGuimauveOn
Le premier sourire, le premier mot, les premiers pas… Et bien sûr, le premier Noël ! Pendant quelques années, Noël est un moment magique autant pour les parents que les enfants : on savoure les yeux brillants des enfants, les étoiles dans leurs yeux, et les cris de joie en déballant les cadeaux.
Mais très vite, les questions arrivent… Comment il fait, le Père Noël, pour être dans toutes les maisons en même temps? Et dans la cheminée, il va se brûler !!!
C’est fou comme les enfants sont perspicaces, parfois… #MinuteGuimauveOff
Bref, la magie de Noël ne dure qu’un temps, (trop) vite remplacée par la question « Il existe vraiment, le Père Noël? », accompagnée d’astuces plus ou moins douteuses pour « faire croire » l’enfant encore quelques semaines et « gagner » 1 Noël de magie. Je n’épiloguerai sur la déception potentielle de l’enfant qui voit ses craintes confirmées : non, le père Noël n’existe pas (et qui se demande : vais-je encore avoir des cadeaux?).

Alors qu’enfin!!! Bien sûr, qu’il existe, le Père Noël! Vous ne saviez pas? Moi non plus, à vrai dire, je l’ai appris l’année dernière. Quand j’ai dû l’expliquer aux twins-crapouillots. Alors je vais vous l’expliquer à vous aussi, on sait jamais, ça pourrait servir 😉

LA question : le Père Noël existe t’il?

L’année dernière, donc, nous avions deux 9 ans et une 7 ans à la maison. Ne me demandez par quel miracle tout ce petit monde croyait encore au Père Noël… Enfin si, je les ai entendu en discuter entre eux :
– attend, s’il existait pas le Père Noël, tu crois vraiment que les parents nous achèteraient tous ces cadeaux?
Regards pensifs des 2 autres
– ah ouai, t’as raison, c’est pas possible, c’est forcément le Père Noël.
– surtout avec les bêtises qu’on a fait(es), les parents ils nous achèteraient pas tout ça !
Note à moi-même : ces enfants sont très lucides 😀

Donc, ça les arrangeait bien d’y croire, même s’ils voyaient le truc un peu gros… Et puis quand même, les questions sont devenus plus précises :
– mais toi, Maman, tu y crois au Père Noël ?
– et toi, mon chéri, que’est-ce que tu en penses ?
– non mais je t’ai demandé si TOI tu y croyais, Maman!!!
Note bis : ces enfants ont hérité du caractère obstiné de leur mère…
Réponse normande : moi je crois à la magie de Noël. Faire plaisir aux autres, passer de bons moments tous ensemble en famille, partager autour de soi…
La première fois, ils ont lâché l’affaire et ça c’est arrêté là.

Bien sûr, on avait déjà évoqué les Pères Noël qu’on croise un peu partout : celui qui a la barbe qui tombe ou la voix de tonton Jean-Michel… Ils étaient établis que ce n’était pas de vrais Pères Noël, mais des « représentants » qui participaient à mettre la magie de Noël un peu partout autour de nous. Le vrai Père Noël, bien sûr, étant invisible…

La Vérité sur le Père Noël

Vous vous doutez qu’on n’en est pas resté là. Un soir en rentrant de l’école, après avoir déposé leur sœur au sport, ils ont remis le sujet sur le tapis :
– quand même, machin il a dit que c’était les parents qui achetaient tous les cadeaux ! Que le Père Noël, il existait pas et que c’était un truc pour les petits !

Découvre la VRAIE vérité à cette question : le Père Noël existe t'il? Bien sûr que oui!!!
Et là, je leur ai raconté la vérité :
– vous savez, maintenant, vous êtes grands, alors je peux vous dire toute la vérité (oreilles attentives à leur maximum!!!). Bien sûr que le Père Noël existe (mines déçues des enfants, version « elle continue à nous prendre pour des jambons »…). Mais ce que vous ne savez pas, c’est qu’il n’y a pas qu’un seul Père Noël !
Vous avez bien compris qu’un Père Noël tout seul, il ne pourrait pas tout faire! Alors maintenant, vous êtes grands, je peux vous confier le secret de Noël (suspens à son comble).
Quand on grandit, qu’on est assez sage et assez responsable, on peut devenir Père Noël. Et aujourd’hui, c’est votre tour : vous êtes assez grands et assez responsables pour devenir Père Noël (yeux écarquillés et bouches bées). Vous savez ce que ça veut dire, devenir Père Noël ? (mines consternées, « ben heu… non….. »).
Quand on est Père Noël, on doit choisir une personne autour de nous qu’on aime très fort. Ensuite, il va falloir essayer de deviner la chose qui lui ferait le plus plaisir. Attention, la personne que vous avez choisie ne doit pas se douter que vous essayer de savoir ce qui lui ferait plaisir, il faut être discret ! Quand vous aurez trouver, on s’occupera d’acheter l’objet ensemble. Et ensuite, il faudra préparer le paquet cadeau sans qu’elle s’en rende compte. Et le plus difficile… Il faudra glisser le paquet au pied du sapin la nuit de Noël sans que personne ne le voit !!!

Ils n’ont même pas pris le temps de digérer la véritable histoire du Père Noël qu’ils étaient déjà à fond dans leur nouveau rôle 🙂
– on voit choisir qui ?
– il faut quelqu’un qu’on voit souvent, sinon ça va être de trouver l’idée…
Les jours qui ont suivi ont été ponctués de questions plus ou moins discrètes, jusqu’à avoir une liste de cadeaux soigneusement sélectionnés pour chacun des membres de la famille. Ce qui est drôle, c’est que puisque c’est à chaque Père Noël de savoir ce qui ferait plaisir à l’autre, ils ont arrêté de faire des listes à rallonge pour eux-mêmes !
Nous sommes ensuite passés aux achats, où ils se sont confrontés à la réalité du prix de chaque chose. Puis à la réception des colis dans la boîte aux lettres « en toute discrétion », comme ils disent. Et j’ai eu de la main d’oeuvre à tour de rôle pour emballer les paquets !
A chaque étape, ils ont eu les yeux qui brillaient, excités à la fois par l’idée d’être Père Noël et par le côté « agent secret » de toute cette préparation.

Au final, je crois que ça a été le plus beau Noël, de les voir si heureux de rendre les autres heureux. Parce que la magie de Noël, elle est là !

La cerise sur le gâteau? Cette année, quand on a commencé à évoqué Noël, l’un des garçons est venu me voir discrètement et m’a demandé dans le creux de l’oreille : « dis maman, je pourrai encore être Père Noël, cette année? »

Pssst : si tu es à la bourre comme moi, va vite voir mon calendrier de l’avent express des petits bonheurs 😉

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :