maman-forme-week-end-deconnecter-famille

Un week-end pour déconnecter en famille

Le week-end dernier, on s’est retrouvé malgré nous embarqué dans une drôle d’aventure… Un week-end totalement déconnecté, limite coupé de la civilisation, pour toute la famille ! Passées les premières bouffées d’angoisse (j’assume, on est une famille de geeks, moi la première 😁), on a passé un week-end magique, dans un endroit hors du temps, que je te conseille de découvrir (en plus, ça coûte rien du tout). Si t’as envie de tester, je te raconte le pourquoi du comment…

Pourquoi déconnecter le week-end ?

Déjà, ce n’était pas voulu au départ. On s’est pas dit : « tiens, on va partir en week-end pour déconnecter complètement en famille « . Je pense que les enfants se sauveraient en courant si on leur proposait ça (alors qu’ils ont adoré, je te raconte ça après). Un week-end sans Fortnite, l’angoisse absolue quand tu te prépares à rentrer au collège 😂

On avait déjà essayer de déconnecter quand on est parti en vacances à l’étranger. Au final, j’ai dû gérer 50 milles trucs à distance via internet , les enfants ont regardé la télé parce qu’il a plu 3 jours sur 6, bref, on n’a pas du tout déconnecté 😑 Et on est rentré de vacances aussi stressé qu’avant de partir…

Alors qu’en 1 week-end coupé du monde ➡️ bonheur ! Le truc que j’ai le plus kiffé, c’est d’oublier l’heure… On mangeait quand on avait faim (ce qui nous a occasionné quelques galères car on était un peu en décalé 😜), on se couchait quand on était fatigué, on se réveillait quand on était reposé… Les enfants jouaient avec leurs copains du week-end jusqu’à en avoir marre, on parlait entre adultes tranquillement, on écoutait le silence…
C’est fou parce qu’en l’écrivant, je me rend compte que ce sont nos besoins basiques, qu’on oublie au quotidien. Que le rythme de nos vies et la technologie nous font oublier.

Ça a aussi été l’occasion d’une belle prise de conscience sur la place d’internet dans nos vies. On peut toujours installer des applis de déconnexion, ou pour mesurer le temps passé sur notre smartphone, mais là, c’était juste IMPOSSIBLE d’accéder à Internet.
Donc quand tu cherches à quelle heure ferme le magasin le plus proche : tu peux pas. Les horaires de visite pour ton prochain week-end : tu peux pas. Un resto dans la région : tu peux pas 😱 Autant te dire qu’il faut être un brin détendu à la base, sinon ça peut virer à la crise de nerf…
Mais en version « déconnecté cool », on a passé le week-end à prendre la vie comme elle venait, à trouver d’autres sources d’inspiration, à avoir des bonnes surprises et à devoir trouver des plans B. Et c’était chouette 😍

Comment déconnecter en famille le temps d’un week-end ?

Alors non, nous ne sommes pas partis dans un centre de désintoxication aux écrans ou en retraite dans un couvent 😉

À la base, on n’avait même pas prévu du tout de déconnecter pour le week-end, surtout que j’avais du boulot (l’avantage et l’inconvénient d’être à son compte : je peux prendre un week-end de 4 jours pour l’Ascension, mais j’embarque mon ordi pour bosser pendant le week-end…).

Comme on s’y est pris « un peu » à la dernière minute (info bonus : quand tu veux partir un long week-end en famille en mai, réserver 3 jours avant, c’est assez tendu…), on s’est retrouvé assez loin de l’endroit qu’on visait initialement. Pour autant, sur le papier, tout avait l’air génial : camping en pleine nature, piscine chauffée, aire de jeux pour enfants, snack-bar, tout pour un week-end au top !
C’est en lisant les commentaires ici et là (oui, je suis monomaniaque, je lis TOUS les commentaires avant d’aller quelque part) que j’ai découvert que le réseau ne passait pas.
Soyons clairs, je ne parle pas de la 4G, je parle juste du réseau téléphonique mobile. Pas moyen de passer un coup de fil ou d’envoyer un SMS 😱 Accéder à Internet, n’en parlons même pas… Là, j’avoue, j’ai un tantinet flippé. Ça nous arrive régulièrement de passer du temps en zone blanche (où aucun réseau mobile/internet ne passe), et avec ma famille de casse-cou, j’aime pas trop ça (rapport au fait que tu peux pas appeler les pompiers et que je dois gérer moi-même le rapatriement vers les Urgences -c’est du vécu…-). Donc, le côté zéro réseau me fait légèrement flipper.

La contrepartie, c’est de profiter de paysages sublimes. Encaisser au fond d’une vallée (tu comprends tout de suite pourquoi tu vas être déconnecté…), une grande plaine accueille le camping au bord de la rivière. Tu entends les oiseaux chanter, le bruit de l’eau, le vent dans les feuilles… J’avais l’impression d’être Robinson sur son île 😁

Cerise sur le gâteau : ce camping déniché par mon chéri à la dernière minute, en plus de nous permettre de nous déconnecter en famille le temps d’un week-end, proposait un prix défiant toute concurrence ➡️ 150€ la semaine hors saison (sachant que le hors saison c’est presque tout le temps, sauf 3 semaines en plein été).

Tu as envie de tester ? C’est par ici ➡️ Camping Le Vaubarlet. Nous étions donc en Haute-Loire, dans le petit village de Sainte-Sigolène. Et pour le côté aventurier, on avait choisi l’hébergement en tente. Mais attention, version luxe, ou glamping. Avec des vrais lits et un poêle à bois dans la tente. Aller ramasser du bois avec les enfants et faire le feu dans le poêle à la nuit tombée : meilleur souvenir de tous les temps en famille.

On avait aussi la vaisselle et tout le mobilier, la seule concession étant sur les sanitaires (il fallait utiliser ceux du camping, et ça, c’est TRÈS compliqué pour moi -alors que l’homme et les enfants n’en ont strictement rien à faire-).

Au final, ça nous a tellement plu qu’on a acheté une tente et on part 2 semaines en camping cet été (on s’est peut-être un peu craqué, là, mais cette fois on aura du réseau 😁).
Et la bonne nouvelle, c’est que ce camping fait partie d’un label « Campings Sites et Paysages« . On a récupéré le catalogue et on a déjà prévu d’en visiter d’autres !

Et vous, camping or not camping ? Déconnexion ou pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *