Devenir végétarien (en famille!): quand la question se pose…

Ça fait un moment que ça me trotte dans la tête. Manger végétarien. Arrêter de manger des animaux. Bizarrement, je n’y pense pas trop quand je suis devant mon assiette ou en train de faire mes courses, mais plutôt quand je vois des animaux dans les champs, ou pire, dans les camions sur la route 🙁

On a la chance d’habiter à la campagne. Actuellement, on mange un peu bio, mais surtout local. Quand les enfants sont nés, on mangeait quasi-exclusivement bio, mais depuis nos finances et notre organisation ont pas mal changé. On achète beaucoup de choses dans une petite boutique de notre village, qui propose des produits de producteurs aux alentours. On sait d’où ça vient, comment s’est fait, et il n’y a pas d’intermédiaire donc les prix sont très correctes.
Je complète par mes courses au LIDL, car après analyse des étiquettes et de la composition des produits que nous consommons, c’est de très loin le meilleur rapport qualité/prix que j’ai trouvé.

Mais voilà, ça me gêne de manger des animaux. Quand je pense aux conditions d’élevage et d’abattage des bêtes, ça me fait froid dans le dos. Sans parler de l’impact écologique… On fait attention à beaucoup de choses, on a une consommation d’eau dérisoire, on produit assez peu de déchets, on composte tout, notre maison est basse consommation… Et du coup, je ne me sens pas en accord avec tout ça quand on mange des animaux. J’y pense de plus en plus, je suis incapable d’acheter des œufs de poule élevées en batterie, par exemple, ou de cuisiner un lapin… Mais les habitudes sont tenaces, et une tranche de jambon me laissent relativement indifférente quand elle est dans mon assiette.

Cette ébauche de réflexion, très personnelle, aurait pu en rester là. Et puis la semaine dernière, une fois les enfants couchés, on se pose devant la télé avec mon Chéri pour dîner (tomates-mozza-pain aux céréales au menu). Au programme sur France 5, un reportage intitulé La viande en accusation. On n’a même pas suivi le fond du reportage. Ce qui m’a tout de suite posé problème, c’était simplement les images des abattoirs. Voir en face la réalité de ce qu’il s’y passe… Et me dire que ce n’était vraiment plus possible de contribuer à ça. On a zappé, histoire de manger notre petite salade dans une ambiance un peu plus agréable. Et j’ai confié à mon Chéri que tout ça, depuis un bon moment, me faisait sérieusement penser à devenir végétarienne. On n’avait jamais évoqué le sujet, je ne m’était jamais posé la question de son opinion à lui sur le sujet, mais à ma grande surprise, il m’a réponde « oui, carrément, ce serait beaucoup mieux ». A ce moment précis, j’ai su qu’on allait le faire. Je ne sais pas encore quand, ni comment, mais je suis certaine que l’alimentation de toute notre famille va évoluer, petit à petit, pour se rapprocher du régime végétarien.

On n’est pas du genre extrême dans ce qu’on fait, donc ce sera sans doute une version « aménagée », avec de temps en temps de la viande ou du poisson. Mais j’aimerais qu’on prenne l’habitude, au quotidien, de faire avec autre chose. On ne mange déjà des protéines qu’1 fois par jour, pas mal de légumes, donc ce changement ne me semble pas du tout insurmontable. Le tout sera de mettre en place de nouvelles routines alimentaires. Mais je suis sûre que ça va être bon!!! Les enfants sont plutôt curieux au niveau gustatif, donc je pense que ça va leur plaire aussi! Il me reste maintenant à me mettre à jour question nutrition (et oui, déformation professionnelle 😉 ) histoire de voir comment bien équilibrer nos repas. Et pour l’anecdote, pendant mes études, j’ai bossé plusieurs années dans une boucherie… et j’adorais ça! Comme quoi 😉

2 Comments on Devenir végétarien (en famille!): quand la question se pose…

  1. Helene
    15/04/2015 at 19 h 41 min (2 années ago)

    Un beau challenge en famille ! Ca me trotte dans la tête aussi depuis un bon moment mais malheureusement, je suis bien la seule à la maison à pouvoir me passer de viande… Tu nous raconteras la suite !

    Répondre
    • Ludivine
      19/04/2015 at 19 h 35 min (2 années ago)

      Ah mais nous on adore tous la viande! Mais il y a un moment où la prise de conscience devient plus forte… Et je n’ai pas dit qu’on allait tout supprimer 😉

      Répondre

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :